8 petits plaisirs à vivre à Lisbonne

Lisbonne, merveilleuse capitale du Portugal, recèle de mille lieux extraordinaires. On aime particulièrement déambuler sans but dans les rues de l’Alfama, découvrir le château et ses vues sur la ville, admirer le Tage au soir d’une chaude journée ou encore partir voir l’Atlantique et se baigner à Cascaïs… On aime aussi ces instants uniques qui consistent simplement à découvrir les particularités locales : au sol, ces pavés typiques “les empedrados”, aux murs, les fameux carrelages “Azulejos”… et dans la bouche, les Pasteis de Nada… Découvrez nos 8 petits plaisirs qui deviendront vos meilleurs souvenirs de Lisbonne.

Admirer le coucher du soleil depuis l’esplanade du palais

L’esplanade du palais, c’est le cœur de Lisbonne, en bordure du Tage avec une vue unique sur le Pont du 25 avril. Avant le tremblement de terre de 1755, le palais royal se dressait sur cette place. Le palais a disparu, le nom est resté. Cette grande et belle place est bordée de bâtiments jaunes safrans aux galeries à arcades sur trois côtés et par le Tage côté sud. Elle abrite des lieux importants du pouvoir portugais (bourse et ministères). Selon la saison, on peut y admirer de très beaux levers de soleil ou couchers de soleil. Mais, la place est agréable à tout moment de la journée.

Flâner dans les beaux quartiers

Lisbonne est une capitale… et toute capitale a ses beaux quartiers, ses boutiques de luxe et ses beaux restaurants. A Lisbonne, juste au-dessus de la moderne et géométrique Baixa (la ville basse), fréquentée par la jeunesse lisboète, le Chiado tient lieu de quartier chic. C’est le pendant chic de l’Alfama, que l’on retrouve juste en face. On aime particulièrement l’ascenseur de Santa Justa (il y a des ascenseurs dans toute la ville, mais celui-ci a un style néo-gothique étonnant) et flâner simplement dans les rues.

Manger des pasteis de nata à Bélem

Les pasteis de nata, c’est la spécialité Lisboète. Ces pâtisseries à base de flan et de pâte feuilletée se dégustent dans tous les bars et restaurants de la capitale. Mais pour manger les “vrais”, on vous conseillera les Pasteis de Bélem (à Bélem donc, à l’ouest de Lisbonne). Pas tout à fait intimiste, la grande pâtisserie de Bélem, c’est un peu le Ladurée local. Vous pouvez y manger des pasteis avec une bonne citronnade ou un chocolat chaud. Moment typique et agréable, malgré la foule d’initiés.

Se baigner à Cascaïs

Après Belem, le tram vous emmène à Cascaïs (prononcez Cachcaïch), première station balnéaire proche de Lisbonne. Comptez un peu moins d’une heure depuis la place du commerce pour atteindre cette charmante bourgade de la côte atlantique. Ambiance balnéaire, petites criques et sable fin font de cette excursion un vrai plaisir dans un court séjour à Lisbonne. Baignade possible de mai à septembre dans une eau à la température tout à fait convenable !

Prendre le tram dans les rues pentues de l’Alfama

C’est peut-être la carte postale de Lisbonne. ça paraît tellement cliché, qu’on hésite à y aller… puis on teste… et c’est impressionnant. Non contents de grimper les rues pentues de Lisbonne, on se retrouve dans des rues étroites et tortueuses dans ces petits trams en bois grinçants. L’expérience, bien qu’un peu vintage, est vraiment top. Les trams en bois rayonnent dans une bonne partie de la capitale et sont d’ailleurs un mode de déplacement très utile, même si le métro est bien plus efficace.

Boire une citronnade dans l’Alfama

L’Alfama, c’est le quartier populaire historique de Lisbonne. Blotti sur une colline au nord du Tage, le plus ancien quartier de la ville dévoile un labyrinthe de rues, ruelles et escaliers médiévaux où il fait bon flâner et se perdre. Au nord, le château est absolument à voir. On aime également la vue depuis la porte du soleil (Largo das Portas do Sol, photo ci-dessous).

Déambuler et admirer la ville dans le château Saint George

Au nord de l’Alfama, en haut d’une colline dominant la ville et le Tage, le château offre une vue unique sur la ville (photo en haut de l’article). On accède aux 10 tours reliées par des murailles. Le parc et toutes les vues sur Lisbonne sont grandioses. On peut visiter le château (16ème siècle) qui héberge une exposition sur l’histoire la ville.

Admirer les azulejos et empedrados

Au sol, partout, avec un travail artisanal précis et esthétique, le sol est tapissé de pavés de calcaire beige et noir. Parfois, ce sont de vrais motifs qui s’impriment sous nos pieds. Cette marqueterie de pierre, disposée sur les trottoirs et les places est un savoir-faire portugais ! Un savoir-faire qui s’est aussi exporté ensuite dans de nombreuses villes du monde…

Autre spécificité, très esthétique et plutôt unique : Les Azulejos. Ces carrelages aux motifs géométriques tapissent entièrement les façades de certaines maisons, rendant le décor plutôt fabuleux ! Venus d’Andalousie, ces carrelages ont été introduits au Portugal au 16ème siècle. Les azuleros bleus ont été introduits au 18ème siècle sous influence de la porcelaine chinoise. Mais c’est réellement au 19ème siècle que les Azulejos se développent vraiment massivement sur les bâtiments avec le retour de Portugais ayant fait fortune au Mexique. Là-bas, les carrelages muraux étaient en effet très utilisés pour se protéger des pluies tropicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *