Se rendre à Venise en train : on a testé !

Si Venise est une île dans la lagune, sans voiture et à l’urbanisme unique au monde, Venise est totalement accessible en train. Si faire le voyage pour Venise en train, il vous faudra un peu de patience et des yeux grands ouverts. Plusieurs étapes sont possibles : Milan, Bologne ou Vérone, la ville de Roméo et Juliette !

Train ou avion : quelle différence ?

Personnellement, on s’est dit qu’on ne prendrait plus l’avion. C’est polluant, excluant, ennuyant, peu confortable et surtout, ça n’est pas un voyage mais plus une translation. Un voyage, c’est se déplacer, visiter, voir du paysage et rencontrer des gens. L’avion est avant tout un mode de déplacement utile pour consommer des lieux (faire Venise, Malte, Barcelone ou Lisbonne). Avec le temps, on s’est rendu compte que ça ne nous rendait pas plus heureux. Bien sûr pour aller loin, il n’y a peu d’alternatives, mais pour aller aussi près que Venise, rien ne justifie de prendre l’avion. En plus, comme nous habitons en Savoie, le temps de trajet était sans doute comparable, ce qui n’est pas le cas pour un Paris > Venise en train. Faisons tout de même la comparaison :

Trajet Paris > Veniseen avionen trainen car
Temps de trajet complet de centre à centre4H40
30 minutes pour rejoindre l’aéroport
1H30 d’attente et de contrôles
1H40 de vol
30 minutes pour quitter l’aéroport
30 minutes de transferts
11H40
30 minutes pour rejoindre la gare
15 minutes d’attente
10h40 de train
15 minutes pour quitter le train
17h00 (mais de nuit)
35 minutes pour rejoindre les cars
16h25 de trajet
Émissions carbone232 kg de CO²3,6 kg de CO²61 kg de CO²
Coût A/R (à partir de) par personne100 €180 €76 €
Données issues de Oui.sncf et de Google Travel. Les émissions carbone sont sans doute moins caricaturales mais c’est un ordre d’idées
Trajet Lyon > Veniseen avionen trainen car
Temps de trajet complet de centre à centre4H20
30 minutes pour rejoindre l’aéroport
1H30 d’attente et de contrôles
1H20 de vol
30 minutes pour quitter l’aéroport
30 minutes de transferts
10h
30 minutes pour rejoindre la gare
15 minutes d’attente
9h de train
15 minutes pour quitter le train
11h15
35 minutes pour rejoindre les cars
10h40 de trajet
Émissions carbone176 kg de CO²5,4 kg de CO²50 kg de CO²
Coût A/R (à partir de) par personne 36 €220 €32 €
Données issues de Oui.sncf et de Google Travel. Les émissions carbone sont sans doute moins caricaturales mais c’est un ordre d’idées

On le voit bien, si l’avion est imbattable en matière de temps (et de coût si tant est qu’on réserve en avance), il présente quelques désavantages pour votre bilan carbone et pour la pollution de l’air. Le train est sans doute plus durable et confortable mais présente un trajet deux fois plus long. A mi-chemin entre les deux, voyager en car peut être une bonne option si vous avez le sommeil facile. En 17h de trajet, principalement de nuit, ces derniers vous emmènent de Paris à Venise.

Venise en automne

Aller en train à Venise, comment ça se passe ?

Pour aller en train à Venise, il vous faudra faire au minimum un changement à Milan. La SNCF propose 3 TGV directs par jour au départ et à l’arrivée à la gare de Lyon. Ils s’arrêtent notamment à Chambéry, Modane, Bardonecchia et Turin. Le trajet s’effectue en 7h de train. A Milan, il vous faudra sans doute changer de gare (15 minutes de marche ou en métro) pour prendre un direct Milan > Venise. Attention à bien réserver un billet pour Venise Santa Lucia et non Mestre. Mestre se trouve sur la terre ferme, Santa Lucia est la gare située directement à Venise.

Arrivé à la gare de Santa Lucia, vous pouvez vous rendre directement à pied jusqu’à votre hôtel ou votre location. Des bus flottants, les vaporettos du réseau ACTV relient également tous les quartiers et îles de Venise.

Sur la route, vous pouvez éventuellement faire étape dans une des très belles villes de l’Italie du Nord :

  • Milan, la capitale économique, austère et excentrique, design et très mode.
  • Véronne, une magnifique ville, berceau de Roméo et Juliette (mais pas que).
  • Bologne, capitale des spaghetti à la Bolognaise mais surtout capitale du parmesan, des arcades et d’un certain art de vivre.
Train direct Milan > Venise

Que faire à Venise ?

Si vous n’êtes pas encore allé à Venise, il y a beaucoup « d’incontournables » :

  • La place Saint Marc, son campanile et sa basilique incroyable
  • Le pont des soupirs, sous lequel passent des milliers de gondoles
  • Les gondoles justement qui vous promènent dans les canaux de la lagune
  • Le Grand Canal et le Pont du Rialto
  • Murano et ses travailleurs du verre

Tout ceci, c’est très beau mais c’est aussi très touristique et circulé. Vous suivrez presque un flux touristique continu et ferez les mêmes photos que tous. Nous vous conseillons de n’y passer qu’une journée. Sans que ce soit très subversif, voici quelques idées pour vivre Venise telle qu’elle est :

  • Saviez-vous qu’il y a environ 50 000 habitants à Venise, des gens qui vivent cette ville atypique et ne vivent pas forcément du tourisme. Pour vivre Venise loin des flux touristiques, il faut aller dans les quartiers où on ne trouve pas d’hôtels et s’éloigner si possible de l’axe principal qui relie la gare au Rialto et le Rialto à la place Saint Marc. Les quartiers les plus authentiques sont sans doute le sud-ouest, le nord et l’est de la ville historique. La Giudecca et San Giorgio Maggiore méritent également le détour.
  • Burano est une île de la lagune située à 1h de Venise. Très connue mais moins fréquentée que Murano, elle dégage un charme fou, rural, et propice aux belles photos. On la rejoint par les vaporettos depuis Fondamente Nove.
  • On aimera également manger des pizzas et boire un spritz accompagné de cicchetti sur le Campo Santa Marguerita, quartier étudiant de la ville.
  • Venice on Bord et Row Venice donnent des cours de Gondole. On n’a pas testé mais aperçu de loin. ça permet d’appréhender la lagune autrement et comprendre comment on se déplacer auparavant, Aujourd’hui, bien sûr les gondoles sont réservées aux touristes et aux folklores. Toutefois, beaucoup de Vénéciens y sont attachés. Pour emprunter une gondole pour pas cher, on trouve sur le grand canal des « Traguettos », il s’agit de trajets en gondoles mis à disposition par la ville pour traverser le grand canal à des points clés. La traversée coûte 50 centimes et l’on doit théoriquement rester debout.
  • On apprécie également de regarder Venise pour ce qu’elle est : une ville touristique, peuplée de touristes. Ces étranges habitants temporaires ont d’étranges habitudes. Ils vivent la tête dans leurs guides touristiques, smartphones et appareils photo. Vous remarquerez rapidement les Français grognons et les Américains arrogants. Et c’est aussi ça Venise : un lieu cosmopolite fait d’une population éphémère constamment renouvelée.
  • Le beau livre de Lucie Tournebize sur Venise est une bonne base, facile à lire avant de se rendre à Venise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *