10 petites astuces pour réduire ses déchets

Vous jetez une poubelle par semaine, voire plus ? Vous avez l’impression d’acheter plus de déchets que de denrées utiles ? Il est temps de reprendre la main sur votre consommation et de réenchanter votre quotidien. Sortir de la spirale des emballages, c’est aussi démarketer votre quotidien, puisque les emballages, ce sont aussi des publicité que vous achetez… Pour autant, ce n’est pas qu’à la source que vous pourrez réduire vos déchets. Décryptage.

1/ Investissez dans un compost

compost d'hiver avec crottes de poules
Un beau compost pour réduire ses déchets !

C’est sans doute la première chose à faire pour bien réduire ses déchets. En investissant dans un compost, vous allez supprimer toutes les matières humides (et odorantes) de vos poubelles. Épluchures de fruits et légumes, restes alimentaires, pain rassis et même mouchoirs… Chez nous, tout ceci ne part pas en camion dans une déchetterie, mais est recyclé sur place. En un peu plus d’un an, le compost transforme toute matière naturelle en un terreau fertile pour le jardin ou la nature. Vous n’avez pas de jardin, essayez de convaincre votre copropriété ou votre ville d’en installer un à proximité. Attention toutefois, les restes alimentaires attirent les rongeurs. Veillez à bien le rendre hermétique à leur passage (un grillage à poules au niveau du sol et un bon couvercle est suffisant).

2/ Achetez vos fruits, légumes et aliments en vrac… le plus possible

Vous vous en rendez bien compte : en rentrant du supermarché, vous videz vos courses et remplissez une poubelle (de tri et d’incinérables). Pourtant, ce n’est pas une fatalité. Qui plus est, pensez bien que ces emballages que vous jetez, vous les avez payés. De nos jours, la totalité des magasins bios et une majorité de grandes surfaces proposent du vrac sur des produits qui ne coûtent pas cher (pâtes, riz, sarasin, couscous…). En achetant en vrac dans des sacs en papier réutilisables ou mieux, dans des sachets en coton, vous réduisez énormément vos déchets. Qui plus est, vous réduisez votre exposition à la publicité car il n’y a plus d’emballages. Plus besoin de comparer telle ou telle marque. Pour les légumes, c’est pareil : achetez-les au maximum en vrac au marché, chez un producteur ou au supermarché. Si vous mangez de la viande, l’acheter chez le boucher (en mangeant moins de viande mais mieux) vous permettra de supprimer ces affreuses barquettes en polystyrène des supermarchés.

3/ Faites des menus et une liste de course

Anticiper ses achats est une bonne option pour réduire ses déchets. Dans le magasin, vous n’aurez plus qu’à vous concentrer sur vos besoins et serez moins tenté par les messages promotionnels. Sachant exactement ce dont vous avez besoin, vous ferez également des courses plus justes. Vous aurez donc en fin de semaine moins le risque de devoir jeter des denrées périssables.

4/ Cuisinez un maximum

biscuits en boite hermétique
Des petits gâteaux maison pour réduire ses déchets et se régaler

La principale cause de déchets en cuisine, ce sont les plats préparés. Nous cuisinons 100% de nos repas, le plus possible à partir de produits frais, voire du jardin. Pour les petits gâteaux, une fois par semaine, nous prenons une heure pour faire les gâteaux de la semaine, conservés en boîte. Ceci n’empêche pas de s’offrir occasionnellement un plat préparé à emporter ou une boîte de gâteaux, sans aucune culpabilité ! ça reste l’exception.

5/ Triez vos déchets

Bien entendu, pour réduire votre poubelle d’incinérables, il faut bien trier ses déchets. Un coup d’œil aux consignes de tri de votre commune vous permettra de bien discerner où vont tel ou tel déchet. Pensez également à plier vos déchets papier, carton, canettes et bouteilles en plastique car le volume de vos déchets influe aussi sur le nombre de camions poubelles qui circulent dans les rues. Au passage : évitez d’acheter de l’eau en plastique, il y a d’autres solutions : purificateur, charbon…

6/ Scrutez vos poubelles

Comme vous avez enlevé tout l’humide de vos poubelles, vous pouvez les observer avant de les jeter. Regarder ce qu’elles contiennent et ce que vous pourrez supprimer la prochaine fois. Il ne s’agit pas de culpabiliser parce que vous avez acheté de la glace ou de l’ice tea et que vous auriez pu éviter, mais d’analyser si vous pourriez trouver une alternative qui soit réjouissante (faire votre ice tea, fabriquer de la glace, fabriquer vos petits gâteaux…).

7/ Réutilisez vos déchets

contenants de vrac
Un pot à cornichons peut devenir un pot à vrac

Parfois, les déchets ne sont pas des déchets : anciens vêtements, chutes de bois, pots en verre, vieille vaisselle… tous peuvent avoir un second usage ! Réfléchissez donc à deux fois avant de jeter. Les anciens vêtements peuvent être donnés, un pot en verre peut servir à stocker vos pâtes en vrac ou divers fruits secs et confitures… Au moins temporairement, vous réduirez ainsi vos déchets. Pour de l’électroménager, des livres et de l’électronique, il est possible de les revendre en ligne à des plateformes ou sur le Bon Coin, afin de leur donner une seconde vie. Peu importe le prix, vous allez les jeter et n’en aviez plus usage !

8/ Exit gels douches et shampoings en plastique

C’est un point important : on se lave souvent avec des produits marketing plus ou moins chimiques emballés dans du plastique. Supprimer simplement votre gel douche et votre shampoing par un savon solide et un shampoing solide (il en existe qui moussent bien) réduira un peu vos déchets plastiques sans rien changer à votre vie. En plus, vous découvrirez un univers olfactif nouveau, fait de matières naturelles. On trouve des savons et shampoings solides dans certaines grandes surfaces, sur internet et dans les magasins bio et zéro déchets. Sachez qu’il existe aussi des dentifrices et liquides vaisselles solides. Nous n’en avons pas testé. Nous achetons le liquide vaisselle et la lessive en vrac chez Biocoop.

9/ Utilisez des cotons en tissus

Remplacer vos cotons démaquillants ou désinfectants par des petites lingettes en tissu au format coton est une bonne astuce. L’usage est le même, le bénéfice est exactement le même. Si vous en utilisez beaucoup, c’est toujours ça de gagné !

10/ Faites vos courses en vélo

Tout le monde ne peut pas faire ses courses en vélo ou en transports en commun. Toutefois, au-delà de l’intérêt pour la lutte contre le réchauffement climatique et la pollution, le vélo a un autre avantage : on réfléchit à deux fois avant d’encombrer son vélo d’un achat superflu ! Par ailleurs, pédaler, c’est bon pour le corps, le cœur, l’air qu’on respire et la santé en général.

Et aussi…

Pour réduire ses déchets, on peut aussi : cultiver un potager, investir dans des mouchoirs en tissu, des couches jetables, faire sa propre lessive, ne consommer qu’en seconde main, avoir des poules…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.