5 villages méditerranéens où prendre le soleil en hiver

Douceur, soleil et calme… tels pourraient être les mots pour décrire un séjour d’hiver en bord de mer. Nous en faisons depuis une dizaine d’années et nous commençons à y trouver de nombreux avantages ! Goûter au soleil de février par 14° à l’ombre face à la mer a l’avantage de donner un avant-goût de printemps. Admirer les vagues sur une plage déserte pour le nouvel an est également délectable. En février, les carnavals et la floraison des mimosas, constituent des attractions agréables. De Sète à Menton, on vous emmène à la découverte de 10 beaux villages du pourtour de la Méditerranée parfaits pour un séjour d’hiver.

Carry-le-Rouet, au pays des Oursinades

Sur la côte bleue, petite portion rocheuse oubliée des touristes entre la Camargue et Marseille, Carry le Rouet est une petite cité balnéaire résidentielle. On y trouve des petites villas en bord de mer, quelques campings et une fête hivernale réputée localement : les Oursinades. 4 dimanches sont dédiés à la dégustation des oursins et des fruits de mer en général sur le port de Carry. Si la côte bleue est moins fournie en oursins qu’auparavant, beaucoup proviennent de Sète et de la Catalogne. Si vous cherchez bien, les oursins de Carry et de Carro sont bien en vente sur le marché. A déguster au soleil sur la plage, le port ou mieux : sur le sentier du littoral !

A voir, à faire ? En plus des Oursinades, le sentier du littoral est grandiose. On peut également aller visiter Martigues, la petite Venise Provençale, et bien entendu Marseille, la capitale aux mille visages. Pour ce faire, le train du littoral propose un trajet rapide et grandiose en calanques et villages côtiers.
On loge où ?
Le meilleur rapport qualité-prix, c’est de loger à la résidence Cap Bleu de Carro, un charmant village de pêcheurs situé à quelques minutes de Carry.

Cassis, admirer les Calanques au calme

Les falaises depuis la route du Cap Canaille

A deux pas de Marseille, Cassis est un beau village de pêcheurs touristique et vivant à l’année. On aimera s’y promener l’hiver et admirer le bleu profond de la mer. Mais Cassis, bien entendu, ce sont aussi les Calanques, cet endroit de rêve aux eaux translucides surplombées de grandes falaises blanches. Si l’été, elles sont surpeuplées et perdent un peu de charme, l’hiver, c’est l’endroit idéal pour de belles randonnées. Exposées sud, vous pourrez même poser la veste les jours de beau temps !

A voir, à faire ? En plus des calanques, on pourra bien sûr envisager des excursions à Marseille. On aime notamment voir le petit village des Goudes, visiter la Bonne Mère ou encore arpenter les allées du Panier, ce beau quartier situé entre le vieux port et la cathédrale Major.
On loge où ?
Venir à Cassis n’est pas donné, même en hiver (même si ses tarifs n’atteignent pas ceux des stations de ski des Alpes). Le Cassitel est un boutique hôtel 2 étoiles situé sur le vieux port et ouvert à l’année. On trouvera également de nombreux appartements à louer en particulier à particulier. Sinon, prenez la direction de la Ciotat, commune voisine un peu moins sélecte. Le Best Western du vieux port est juste parfait !

La Ciotat, l’authentique

Ville vivante et sans doute moins touristique que ses voisines, la Ciotat semble clivante dans notre entourage. Ici, on trouve encore un chantier naval, des quartiers populaires et de l’agriculture. Tout ceci donne un cachet très authentique à cette ville de bord de mer qui ne manque pas de charme. Après tout, l’authenticité d’une ville ne serait-elle pas d’entretenir un rapport à la mer qui ne soit pas uniquement lié au tourisme ?

A voir, à faire ? A La Ciotat, on aimera se promener sur ce littoral illimité. Sur plus de 7 km, il dessine des plages et des criques de rêve entre le vieux port et Saint-Cyr les Lecques. On aimera également découvrir le Parc du Mugel (un beau parc arboré d’espèces méditerranéennes) et les 3 petites calanques de la côte : le Mugel, le Petit Mugel et Figuerol. Enfin, bien entendu, Cassis est toute proche et la route pour y accéder par le Cap Canaille est une des plus belles routes de la côte.
On loge où ? En hiver, le Best Western Premier se trouve à bon prix. Sinon, vous pouvez prendre la direction de l’hôtel Ibis situé plus haut, vers l’autoroute.

Bormes-les-Mimosas, le village perché

Entre Hyères les Palmier et le Lavandou, Bormes les Mimosas est un beau village perché (un vrai) situé à deux pas de la mer. En toute saison, on aime se promener dans ses ruelles et escaliers pour découvrir cette ville au fleurissement incroyable. En février, parfois avant, ce sont surtout les mimosas et parfois quelques cactées et plantes grasses que l’on peut admirer. Ici, vous êtes dans un des coins les plus doux et les moins venteux du Var, profitez-en !

A voir ? A Faire ? Visiter Hyères et la villa Noailles semble incontournable à proximité. Ici, il y a bien plus d’un siècle, les anglais ont « inventé » la Côte d’Azur en venant y passer des séjours d’hiver. La villa Noailles est aujourd’hui un centre d’art contemporain, dont l’architecture est un témoin des concepts architecturaux des années 30. Sinon, ce que l’on préfère, c’est parcourir le sentier du littoral et admirer les eaux cristallines de la Méditerranée.
On loge où ? On trouvera ici de nombreuses locations de particuliers à particuliers et 2 beaux hôtels ouverts dans le village en hiver. Le Bellevue est un bel hôtel familial idéalement situé en balcon sur la ville et la mer. L’Eden Rose est un hôtel de luxe à la déco pop colorée qui surplombe la ville avec une vue grandiose sur la mer.

Menton, au pays du citron

Ville du carnaval (la fête du citron a lieu chaque année mi-février) par excellence, Menton est un village authentique coloré et baigné de soleil. Ici, on produit des oranges, des citrons et des agrumes, tellement le climat est protégé et doux. Aux pieds des Alpes, Menton a aussi le charme d’être à la frontière italienne. C’est idéal pour se dépayser au marché de San Remo ou plus loin, pour découvrir Gênes, ville marquée par la renaissance et la culture méditerranéenne.

A voir ? A faire ? Visiter la ville, Nice et Monaco toute proche ou plus loin, l’Italie avec San Remo et Genova… ici, le territoire à découvrir est formidable. En moins de 2 heures, vous vous retrouverez même sur les pistes de ski proche de Nice : Gréolières et Auron sont à moins d’1h30 de route !
On loge où ? Pour vivre l’ambiance palace de la belle époque, on prendra la direction de l’Orangeraie, un bel hôtel 3 étoiles situé dans la ville d’hiver. Sinon, le Palm Gavaran est un hôtel récent situé face à la mer, à deux pas de la vieille ville. Très abordable, l’Ibis Budget est également situé face à la mer. Côté appartements la résidence Pierre & Vacances est également bien située et très appréciée. Pour une expérience insolite, vous pouvez également loger dans un bateau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.